About us

A propos du projet

La Chicorée, une aventure en Flandre!
Cichorei, een avontuur in Vlanderen!

La Chicorée, une aventure en Flandre! Cichorei, een avontuur in Vlanderen! est le fruit d'une rencontre franco-belge, entre la Communauté de Communes de la Région d'Audruicq et la ville de Lichtervelde.

Cichorei, een avontuur in Vlaanderen, is het resultaat van de samenwerking tussen de cluster van gemeentes van de regio Audruicq en Lichtervelde.

Cette rencontre a pour fondement une histoire partagée, des deux côtés de la frontière, par des hommes et des femmes étroitement associés à la chicorée... que ce soit dans les champs de chicorée ou dans les sécheries où venaient travailler les saisonniers originaires de Lichtervelde et de ses environs. Ceux-ci venaient passer la campagne de chicorée en France, loin de leurs familles.

Aan beide kanten van de grens wordt immers een geschiedenis gedeeld, rond cichorei, een menselijk verhaal ook, want overal draait het om mannen en vrouwen, zowel op de Franse velden waar cichorei geteeld wordt, als in de asten waar astemannen werken die vanuit Lichtervelde en omstreken afkomstig zijn. Die verlieten hun familie om de cichoreicampagne te doen.

Avant propos

« Les personnages et les lieux sont imaginaires, même s’ils portent des noms connus. Comme le dit la phrase célèbre « toute ressemblance avec des personnages réels…etc. », « René », « Albert », « Vieille-Église » et « la sécherie » sont autant de symboles qui regroupent les caractéristiques des saisonniers, des villages et des bâtiments. « René » n’est pas René Delplace, propriétaire de la sécherie de Vieille-Eglise, « Albert » n’est pas Albert Supeene, maître sécheur de Lichtervelde, « Vieille-Église » et sa « sécherie » sont emblématiques et désignent tous les lieux de production de cossettes* sur la CCRA. De même, l’aumônier Karel Debruyne est une évocation symbolique de l’abbé Joris de Jaeger qui a tant œuvré pour le bien-être des ouvriers et de leurs familles. »

*Cossettes : lamelles de racines de chicorée ou de betteraves. Les tranches sont épaisses de 15 mm environ. Les broquennes sont des tranches plus grosses, coupées grossièrement et qui mettent plus longtemps à sécher.

Cossettes : lamelles de racines de chicorée ou de betteraves. Les tranches sont épaisses de 15 mm environ. Les broquennes sont des tranches plus grosses, coupées grossièrement et qui mettent plus longtemps à sécher.

Un peu d'histoire....

Cette histoire s'est écrite au milieu du XXème siècle. Mais c'est au début des années 2000, dans la région d'Audruicq, qu'un nouveau regard se pose sur ces sécheries et leur histoire particulière. Chaque troisième dimanche d'Octobre on y organise "La Fête de la Chicorée".

Ons verhaal dateert uit het midden van de twintigste eeuw, maar komt in het begin van de jaren 2000 weer in het spotlicht in de regio van Audruicq. Sindsdien wordt elke derde zondag van oktober het Feest van de Cichorei gevierd.

A Vieille-Eglise, une sécherie est restaurée et ouverte au public, une Confrérie et un Géant à l'image d'un saisonnier de Lichtervelde sont créés. Des liens nouveaux se tissent grâce à un jumelage. Des échanges réguliers se mettent en place.

In Vieille-Eglise wordt een oude ast gerestaureerd en opengesteld voor het publiek. Er wordt een broederschap opgericht en er wordt een reus gebouwd naar het voorbeeld van een Lichterveldse asteman. De banden tussen de beide regio’s worden nauwer aangehaald dankzij een jumelage en er vinden regelmatig ontmoetingen plaats.

Au-delà de ces rendez-vous, le besoin de se doter d'un espace de présentation de cette histoire commune se fait sentir. L'idée d'un espace permanent et accessible à tous pour présenter cette histoire commune germe. Et c'est ainsi, qu'avec le soutien de l'Union Européenne (Programme Interreg) un projet de musée virtuel, bilingue, rassemblant des documents français et belges et retraçant cette aventure transfrontalière de la chicorée se concrétise.

Maar we voelden de behoefte om nog verder te gaan, we wilden deze gedeelde geschiedenis uitdragen. Het idee om een permanent platform te ontwerpen, dat bovendien voor iedereen toegankelijk moest zijn, groeide. En zo, dankzij de steun van de Europese Unie, via een Interreg-project, werd een tweetalig virtueel museum ontworpen, met tekst- en beeldmateriaal uit Vlaanderen, zowel uit de Franse als uit de Vlaamse kant.

Toute l'équipe Franco-Belge

Het hele Frans-Belgische team

Kaat Lapere

Kaat Lapere

Michel Demarré

Michel Demarré

Frederic Huchette

Frederic Huchette

Michel Hermant

Michel Hermant

Luc Raes & Francine Vanmaele

Luc Raes & Francine Vanmaele

Marc Cappelle

Marc Cappelle

Laurence MARICHEZ

Laurence MARICHEZ

maryvonne fackeure

maryvonne fackeure

Ghislain D’haeninck

Ghislain D’haeninck

guy beeusaert

guy beeusaert

Hans Delameilleure

Hans Delameilleure

Marie Claude PETTE

Marie Claude PETTE

Jean-Luc Lamarre

Jean-Luc Lamarre

Allemeersch Johan

Allemeersch Johan

Lefevere Monika

Lefevere Monika

Luc Haeghebaert

Luc Haeghebaert